Stop screaming !!!…please / Arrête de crier !!!… s’il te plaît

Mr R. a le coffre de sa mère…sa grand mère aussi :), je remarque cependant une baisse de volume ces 6 derniers mois, mais il y a encore du travail.

J’aurai donc pu écrire cet article de sa naissance à ses 2 ans et demi environ, car l’acquisition de la parole change la donne de jours en jours. Notre costaud caramélisé déborde d’énergie positive et moins positive parfois, qu’il sait exprimer par le son de sa voix.

Cela peut déclencher de francs moments de fou rires que seuls nos voisins connaissent, de véritable tour de chant avec maman castafiore, papa au mic et Mr R en vedette, une réelle cacophonie quoi! Mais aussi de nombreuses tempêtes que nous laissons passer… armés de patience et de bienveillance.

©Thanksmaman

Nous pensons que quand il crie c’est un comportement commun aux tout-petits et peut être causé par l’une des choses suivantes :

  • Libérer ou expérimenter un son
  • Frustration quand il ne parvient pas à nous faire comprendre quelque chose
  • La recherche de limite, c’est un test pour voir l’effet de nos comportements envers lui et en couple …
  • Le pouvoir
  • L’exultation liée à sa joie

Nous ne pouvons pas bâillonner notre chérubin. Et même si cela nous fait mal aux oreilles, nous devons bien souvent faire avec. Nous restons convaincu que c’est une manière exagérée d’expression à court terme.

Les situations ou lieux gênants quand il se met à hurler :

  • Crèche… Cela peut paraître bizarre mais c’est gênant
  • Transports en commun
  • En voiture
  • L’avion sur des longs courriers (rencontres naturelles de parents à l’arrière de l’avion ou bien souvent près des chiottes lol)
  • Quand nous sommes au téléphone…souvent lors des appels de la plus haute importance
  • L’hôtel près d’un couple en lune de miel mdr
  • Salle d’attente chez le doc, dans le cabinet et pour sortir du cabinet
  • Parc d’attraction, type manège
  • Au restaurant, parfois on a craqué, on s’autorise des restaurants en escapade, en vacances ou week end “Premiers arrivés—> premiers partis”
  • Invitation chez des amis sur une soirée ou plusieurs jours

Ma mère me conseille bien souvent de rester imperturbable face aux appels hurlants de Mrs R… mais bien sûr… ce n’est généralement pas toujours mis en oeuvre, quand j’ai suffisamment de sang froid je suis présente et j’attends. Je ne lui demande même plus « Qu’est-ce qui ne va pas? », mais simplement et le plus calmement possible: « Quand tu auras fini ta crise, je pourrais t’aider et nous discuterons ensemble ». Je lui signifie que je  suis là pour lui. Je le questionne après coup afin qu’il s’exprime à froid sur ses sentiments!

Certains de ces cris pourraient également être des crises de colère, libérant certains sentiments sains liés à son évolution. Son enthousiasme pour le développement du langage peut parfois le rendre fou ! L’apprentissage du langage est excitant pour lui comme pour nous, mais difficile, aussi, et parfois Mr R juge utile de nous signifier ses efforts avec les cris.

Ce post ne fait absolument pas allusion à la petite crise occasionnelle, mais THE CRISE avec les sanglots, le visage rouge, violente, furieuse, qui peut nous conduire à des débordements prenant des proportions démesurées.

Si nous regardons de plus près les excès de colère de notre fils, nous pouvons observer que nos sentiments et le comportement que nous pouvons avoir par période se reflète.

©Thanksmaman

Mr R comme tout les enfants est un grand émotionnel, et comme nous adultes ils éprouvent une gamme d’émotions allant de la frustration légère à la tristesse ou à la colère.

En fin de journée, il ne supporte plus le stress accumulé, il cherche donc à se soulager. A voir de plus près chez mon chéri c’est un peu pareil. D’ailleurs, les attractions pour se défouler ont le vent en poupe (type : casser des objets), pas étonnant !

Nos petits sont totalement concentrés sur leurs propres besoins et sont très mégalos donc, ils continueront à vous pousser jusqu’à ce qu’ils obtiennent ce qu’ils veulent ou jusqu’à ce que leur stress ait été éliminé par les cris.
Bien sûr, si à chaque fois que nous répondons par un mauvais comportement en cédant, notre fils pense qu’il s’agit d’une méthode fiable pour obtenir ce qu’il veut. Il ne fait aucun doute qu’être parent est extrêmement exigeant.

Plutôt que d’essayer de contrôler tout le temps les cris de Mr R, j’en parle à ma famille, mes amis, ainsi je les acceptent et tente de les gérer.

Les petites choses que nous essayons de faire

  • Décidez ENSEMBLE à 3 (daddy cool, Mrs R et moi-même) à l’avance quelles sont les règles.
  • Expliquer nos règles simplement, afin qu’il assimile très vite pour ne pas oublier.
  • Lui signifier que je comprends ses sentiments et que je les voient «Je peux voir que vous êtes en colère / déçu / triste, heureux …».
  • Lui répéter qu’il est utile de communiquer et ne pas crier d’une manière positive lorsqu’il est détendu et heureux.
  • Exprimez notre soutien.
  • Nous le félicitons d’avoir su le faire.
  • Lui confirmer que nous voulons qu’il renouvelle l’opération.
  • Je le masse.
  • Nous faisons des mises en scène théâtrale à 3 et il adore.
  • La musique le sécurise; canalise et lui permet de se défouler seul ou avec nous.
  • Sortir, varier les activités…

Ces cris peuvent par moment avoir quelques avantages… voyons le verre à moitié plein

  • Tu sais qu’il est là… Le silence de Mr R signale quelque chose de suspect et c’est pas bon…car bien souvent je le retrouve en train de disloquer l’un de ses jouets, debout dans une zone à risque, essayer d’avaler un truc bizarre …quoi d’autres ?
  • Il se dépense seul
  • Quitter un lieu que nous-même souhaitons quitter très vite !

Quand Mr R hurle, il n’entend plus rien, mais nous tentons de lui montrer que nous contrôlons la situation et que tout est en sécurité. Il se calme bien vite et vient nous faire un calin.

A la maison j’ai réalisé des petites cartes exprimant de nombreux sentiments, visualiser une émotion lui permet de se canaliser et de réfléchir quelques secondes.

En tant que parents, nous envoyons nos propres sentiments aux adultes de demain – enseigner l’aptitude à gérer la frustration avec calme et sérénité est un boulot à faire sur nous-même et eux, même si nous reconnaissons volontiers de nombreuses crises de nerfs.

Dans mon expérience personnelle, j’ai tout de même pu reconnaître que les personnes ayant refoulé ou enfoui de nombreuses frustrations sont aujourd’hui assez perturbées adultes… c’est triste.

Mr R est un grand communiquant, ils nous voient aussi communiquer en permanence, et cela l’aide beaucoup dans son développement.

En conclusion, et comme pour tout, tenter d’ignorer le plus que possible le regard inquisiteurs des autres…suivez votre destinée de parents. Il va falloir nous armer de patience et attendre qu’il parle définitivement pour canaliser ce trop plein de vie ! Je vous en dirai plus dans quelques années 😉

En attendant si vous commentez ce post, c’est que vous voulez en parler, alors commentez ici ou sur mon Insta ! En DM je reste aussi ouverte à la discussion.

2 commentaires sur “Stop screaming !!!…please / Arrête de crier !!!… s’il te plaît

Let's comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s