En 2018, j’ai 14 ans !

Priorité 1998 : choisir qui je veux être ! > Priorité 2018 : Je suis !

Alors cette fois-ci je me rajeunis de presque 20 ans ! Et je tente de faire un « retour vers le futur » en m’imaginant comment j’aurai pu être aujourd’hui en 2018 à 14 ans.

A vrai dire c’est compliqué car beaucoup de choses ont changées, à 14 ans, nous étions en 1998. Le monde était en pleine mutation et c’était l’époque où beaucoup de choses étaient encore en découverte, internet pour la plupart des foyers, les téléphones, les messageries, puis l’arrivée des réseaux sociaux.

A 14 ans en 2018, je serai donc ultra-connectée! Je ferai partie de la génération Z, aussi nommée génération C pour communication, collaboration, connexion et créativité. Je serai heureuse, car cette génération grandit avec des moyens technologiques avancés.

En 1998, je vivais à Grigny dans l’Essonne et j’étais heureuse dans mon quartier avec ses tendances, son langage, ses histoires, ses embrouilles, le collège, les « potos » et j’en passe !

COMMENT L’ARGOT DE GRIGNY A ENVAHI LA FRANCE

En 1998 Grigny était une ville si inspirante pour beaucoup de franciliens, notamment pour les expressions verbales, les artistes qui en émanaient, mais je dois vous confier que je suis partie de cette ville avec une sensation d’inachevée.

Ça bouillonnait de partout dans ma tête et j’étais déjà à l’étape de faire des choix de vie qui m’accompagnent encore aujourd’hui …

A cette époque je vivais en banlieue, j’avais un look très « street » qui est revenu ces dernières années au top de la mode, donc mon look était masculin/féminin, j’adorais porter des baggys, je portais des t-shirt extra larges achetés lors de mes voyages aux USA, des maillots de basketteurs et des jeans Levis. Si j’avais eu 14 ans en 2018 j’adopterai exactement le même look.

LES VÊTEMENTS QUE JE PORTAIS 

Ma mère a fait beaucoup de sacrifices pour m’offrir ces baskets, je les adoraient trop ! J’étais une fan absolu de « sneakers », un vrai kif, aujourd’hui encore, j’adore les baskets !

©Thanksmaman

Le collège est une des périodes les plus nébuleuses de notre vie, c’est l’adolescence quoi ! Franchement c’était la période ou j’avais de vrais faux problèmes et de surcroît un tantinet cœur d’artichaut. Les amis avaient une place hyper importante dans ma vie. J’aimais m’enfermer dans ma chambre une fois rentrée du collège pour bosser mes cours, dessiner, écrire, lire, me faire des films… mais très rapidement, mon attention était happée par autre chose comme le coup de fil d’une copine par exemple ! … Fatal. Si j’avais eu 14 ans en 2018 j’aurai les mêmes activités, je serai moins chouineuse par contre.

C’était aussi pour moi une époque fantastique ou les idées se mélangeaient, ou l’on s’affirmait un peu plus, où les sorties les week-end (châtelet les halles, Clignancourt, le marché, shopping à Paris, musique …) étaient l’événement du week-end … cependant tout était source de négociations avec ma mère. J’avais tout bonnement la vie classique d’une fille de 14 ans en  région parisienne. Si j’avais eu 14 ans en 2018 j’aurai le contact encore plus facile, car il y a désormais une multitude d’outils pour interagir ou apprendre toujours plus.

Musique – culture – Radio

Ça ne changerai pas vraiment de mon passé, je serais une fan absolu de musiques en tous genres, mes copines se moqueraient encore de moi me disant que j’ai des goûts de « chiottes » ou des goûts trop « vieux ». J’avais un entourage familial et amical très inspirant.

J’écoutais Difool le soir pensant avoir de précieux conseils de « vie » et je trouvais les émissions du soir assez drôles (-16 lol), ces émissions me paraissent si puérils désormais…, j’écoutais aussi des radios locales de hip-hop parisiens et de musique urbaines, je voulais souvent enregistrer tous mes coups de cœur musicaux, mais c’était plus compliqué à cette époque. Génération et Radio Nova jusqu’à maintenant.

Les réseaux sociaux

Si aujourd’hui Facebook, Instagram et j’en passe, ont considérablement détrônés nos « toc toc » chez les amis pour sortir ou dire un truc super important, aujourd’hui à 14 ans je serai définitivement accro aux réseaux sociaux, sans modération. Je baverai sur Instagram, je serais curieuse sur TWITTER (bon je rirai beaucoup aussi, avouons-le) et disons que Facebook je l’aurai laissé à ma tante ou ma mère haha… Ma vie serait mon téléphone, la musique, Whatsapp, Souncloud, mon IPAD… Netflix. La technologie  n’aurai aucun secret pour moi.

©Thanksmaman

Les gens cotés et leur Nokia 3310, la grande classe

A 14 ans j’avais un portable « SFR » , il ne me servait pas à grand chose, les SMS étaient payants à l’unité et nous ne pouvions pas prendre de photos. En 1998  j’étais toujours fourrée à la bibliothèque de mon collège pour me connecter, et plus tard au lycée cela s’est accentué, je naviguais déjà beaucoup …

Aujourd’hui, c’est l’iPhone, avant c’était le Nokia la star des mobiles. D’ailleurs on dépensait tout notre argent de poche dans des coques Nokia de toutes sortes. Comme ça, selon votre envie du jour, votre portable avait une apparence totalement différente. Rose, transparent, doré ou à l’effigie de votre star préférée… C’était très varié.

 

Nostalgique

Je passais un temps fou sur les « SIMS » ! D’ailleurs, j’aimais bien créer un Sims à mon image, j’avais même fait toute ma famille une fois. Je m’étais même amusée à créer mon mari « secret » de l’époque en Sims ! D’autres fois, je m’amusais à noyer quelque Sims, j’étais souvent en accéléré… A l’époque je voulais un SIMS ou les personnages soient connectés entre eux pour pouvoir communiquer.

Je ferai un sport d’équipe, j’aurai une alimentation un peu plus « Healthy », je n’aurai aucun scrupule à sortir courir, je ferai de la danse en permanence et à un niveau un peu plus sportif.

J’aimais écrire à 14 ans, je remplissais mes journaux intimes de nombreuses confidences, j’adorais mes cours de Français avec « Mme Lafargue ou Lafarge » je ne sais plus, l’histoire géo aussi ! J’ai d’ailleurs produit des écrits qui l’on elle-même bluffée ! Mon truc c’était l’émotion.

Je me demandais ce qui allait se passer pour l’an 2000 !

En 2018 à 14 ans, je me serai assumée avec mon look, mes idées, mes aspirations, nos mentalités ont clairement évoluées, plus de complexes, les jeunes assument plus leurs formes, un look, ou même une personnalité.

©Thanksmaman

En conclusion, et en relisant mon article, je m’aperçois que je serai la même qu’aujourd’hui avec des moyens technologiques plus avancées me permettant de faire plus de choses, cependant les années 90 furent la période de ma vie la plus intense en tout, c’est la décennie qui m’a aidée à grandir, m’affirmer, aimer, découvrir la vie ! Le monde me semblait bien plus doux, plus bienveillant et collaboratif… dans mon esprit de gamine.

En attendant, quelque soit l’époque dans laquelle nous grandissons, il faut savoir s’assumer tel que l’on est, car la vie nous aide à mûrir mais ne nous change pas ! Elle passe si vite.

En lisant cet article avez-vous retrouvé votre nostalgie des années 90 ? En 1998, j’avais 14 ans, et toi ? Quels sont vos souvenirs de cette époque ! Je compte sur vous pour laisser un petit commentaire.

Publié par

Thanksmaman, Blog maman, Blogueuse, Challenge, Chronique, Enfance,Lille, Blog maman France , Bonheur, Billet, Heureux, Humeur, Papa blog, Blog maman Lille, Parent, Momblogger,Familytravel,Momblog, Chilcare, Enjoy family, Multicultural, World family, French blogger, French kid, Mumlife, Mom, Family travel, Mum, Kids learning, Mama, 엄마, Mor, Mamá, μαμά, Mamae,ママMotherday, Madre, Moeder, मां, Familia, Perhe, परिवार, Keluarga, Fjölskyldan, 家族, Familie, Familj, ครอบครัว, 가족, Family, Gesin, 孩子, 아이, Madre, Mom life, Happymum, Happiness, Good moments, Mommy blog, Mompreneur, Mother hood, Parenting, Parentlife, Daily parenting, Precious moments, My family adventures

2 commentaires sur « En 2018, j’ai 14 ans ! »

  1. Haaaha Très bon article !! Charmed…….Aaliyah, I love her so much. Pour moi, à 7 ans… La coupe du monde et les coups de pression de ma maman quand je luttais contre le sommeil devant au delà du réel et X-files.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu te souviens de l’episode d’X files avec les sorciers vaudoo ? « Mystère vaudou
      Épisode de X-Files
      Titre original Fresh Bones
      Numéro d’épisode Saison 2
      Épisode 15
      Réalisation Rob Bowman
      Scénario Howard Gordon
      Durée 43 minutes
      Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : 3 février 1995 sur Fox
      Drapeau de la France France : 17 novembre 1995 sur M6

      Chronologie
      Précédent La Main de l’enfer La Colonie Suivant
      Liste des épisodes
      modifier Consultez la documentation du modèle
      Mystère vaudou (Fresh Bones) est le 15e épisode de la saison 2 de la série télévisée X-Files. Dans cet épisode, Mulder et Scully enquêtent dans un camp de réfugiés haïtiens où certains soldats ont trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses. Il a reçu un accueil mitigé de la critique. » wiki.org ! tu reviens quand d’Australie ? bisou

      J'aime

Let's comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s