Télé réalité, payes ton business

  • Comment je regarde la télé-réalité en 2018

Léa, sort de sa douche en mini string. Kevin  et Jess discutent, affalés sur le canapé, pendant que, dans la cuisine, Chantelle prépare des pâtes. Ces personnes « fictivement réelles » sont des habitants provisoires d’une magnifique villa, avec une piscine grande comme ma maison, partageant leurs vies sous les yeux des caméras, de millions de français, accompagnés de nounous et de journalistes…

Isolés volontairement, il leur est interdit de sortir ou même d’échapper à l’œil des caméras (sauf le dimanche dit « jour off »). Chaque soir, des millions de téléspectateurs matent leurs faits et gestes. Envie d’en voir plus ? Les réseaux sociaux prennent le relais.

C’est l’histoire de l’homme de la rue,  vous et moi et qui devient « la star » de quelques semaines en dévoilant ses secrets, sa vie privée, ses performances sportives… devant les caméras. Voilà c’est ça.

Comment expliquer le succès de la télé-réalité basée sur l’exhibition de la vie privée des candidats ?

L’envie de gagner beaucoup d’argent…

Au premier abord, on pourrait penser que le téléspectateur est le premier gagnant : il se diverti par ces émissions. Viendraient ensuite le tour des chaînes de TV, qui se blindent les poches avec la publicité engendrée par la forte audience de ces émissions.

Voyeurs et exhibitionnistes à notre façon

Nous le sommes tous à notre niveau, « la vision est une source d’excitation plus ou moins intense selon les individus », affirme Alain Tarnier, psychothérapeute. « Cette réalité est liée à l’existence de la pulsion du regard, on est curieux on veut voir ce qui se passe chez les autres… » il s’agit dans ce cas de deux directions opposées. Ce stimuli actif rend compte du plaisir à observer le voisin ; « son côté passif nous pousse à nous offrir au regard d’autrui (candidats, commentaires sur les réseaux sociaux…), à nous “faire voir”, en quelques sorte, ce besoin pour certains à être aimé ».

Ce conditionnement très humain, on peut le retrouver chez les enfants, je l’observe clairement avec mon fils de 3 ans, psychiquement c’est le chantier, il est curieux d’épier tout ce qui l’entoure, et très désireux de montrer ses fesses pour se « rendre intéressant » ….

Une date de péremption pour ces candidats de télé-réalité ?

Et oui, la longévité de carrière est très courte pour ces personnes participants aux jeux de télé-réalité, elles ont alors plutôt intérêt à investir et se reconvertir assez vite voire très vite, à 30 ans si tu n’as pas encore géré ta reconversion en prod. (comme Amélie Neten) si tu n’as pas ouvert un blog influent (comme Stéphanie  Durant ou Caroline Receveur), ou si tu n’as pas ouvert une boutique ou un restaurant (comme Julien Tanti), une application de paris sportifs …? ou autre, c’est compliqué, sous peine de tomber dans l’anonymat et le Pôle emploi. Dure réalité pour ces candidats.

Il est clair que beaucoup d’entre nous n’oseraient jamais participé à ces shows. Ces participants sont dotés d’un narcissisme surdimensionné qui leur permettent de vivre cette expérience sans trop de remise en questions et de ne pas se soucier des commentaires… en surface c’est ce qu’ils veulent tous nous faire croire, mais comme précisé un peu plus haut ces personnes restent humaines avant tout !

Cela vous plairait qu’on vous dise en permanence que votre travail c’est de la merde ?

On a tous plus ou moins été confrontés à ce type de remarques dans le monde du travail, et ce n’est jamais facile à supporter, le tout est de conserver la conscience et le courage qui vous caractérise si on vous critique tout le temps.

Télé-réalité, business is business

La télé réalité  dite « télé poubelle » a beaucoup évolué ces dernières années, malheureusement …

Dans le passé les candidats, n’étaient pas autant « marketés » et nous arrivions à avoir de l’empathie parfois pour eux, ils ne jouaient pas et les premiers candidats permettaient à certaines personne de se sentir moins seules face aux complexes, des difficultés amoureuses, familiales, professionnelles, « l’autre a les mêmes … que moi ».

Divertissement, libération du cerveau, purification et déculpabilisation

Nous arrivons parfois à nous identifier de manière automatique à ce type de candidats, cela induit par ailleurs un lien « affectif » avec le temps… DAMN …Et c’est ce qui nous accroche au feuilleton…

Artifices, superficialité, sexe, mensonges…

La télé-réalité bat des records d’audience dans le monde. Les situations artificielles et superficielles intéressent plus de monde que prévu.

Le but ou l’intérêt de la télé-réalité est d’inciter les gens à regarder la TV,  de consommer au max… de regarder le maximum de pub et d’ailleurs comme vous avez pu le constater, les pubs démarrent maintenant à 1 minute du début du programme après avoir vu un générique de 5 minutes… c’est un business sous-jacent qui s’est aussi développé avec les années (placements de produits). Ces candidats devenus ploucs et guignols de service, ont su capitaliser sur leurs bêtises,  ils sont devenus pour certains millionnaires en investissant uniquement sur leurs images! Les Kardashian ont d’ailleurs ouvert le bal de la commercialisation intégrale de leurs images, intimité, famille, relations… regarder le pognon qu’elles ont maintenant… Pour la petite histoire, les Kardashian étaient déjà aisées avant leur émission à succès.

Dans certains cas français ou européen on parle de véritable histoire du genre…

Elle a vécu seule avec sa mère, elle n’avait pas de père et aujourd’hui elle vit gracieusement à Londres dans un appartement de malade et voyages toutes les semaines aux quatre coins du monde.

Une jeunesse Lobotomisée ?

Facebook, Twitter, Instagram révèlent la nature perverse en mon sens de ce type de programme, j’ai pu constaté que beaucoup de jeunes s’identifient de manière très claire à ce type de candidats, ils les soutiennent, les défendent, et parfois les FINANCENT ! Sans aucune prise de recul, je suis en droit de m’inquiéter pour l’avenir de ces personnes derrières leurs petits écrans.

Quant à savoir s’il est imprudent de laisser les enfants regarder ces émissions … je pense que oui, ces émissions sont potentiellement toxiques, surtout pour les adolescents qui ne disposent pas de “filtres” aux images télé. En effet, la “télé-réalité” délivre une image « artificielle et factice de l’existence et des rapports humains » (fausses fraternités, ils sont tous « frères », larmes mises en scène, comportements calculés en fonction de la caméra, les séquences, les couples complètement faux…). On retrouve ces rapports dans la vraie vie !

Vous savez la personne fake qui se convainc et essaye de convaincre tout le monde que la vie est magnifique ! Seules les photos de profil justifient cette merveilleuse qualité de vie ! Puis quand tu creuses, tu vois que la meuf est au bout de sa vie et triste depuis sa plus tendre enfance, si complexée sur elle-même et si soucieuse du regard des autres. Pensant qu’elle ne sera capable de rien, elle charge sur les apparences. Ces personnes sont à fuir de toute urgence sous peine de vous lancer dans une spirale où bien, vous enfiler votre casquette de psy du dimanche H24. Croyez-moi je sais de quoi je parle à ce sujet.

Il faut parler avec nos enfants de ces émissions, des mensonges, des limites, en leur apprenant à en décoder et en critiquer les images… les adolescentes n’ont pas encore le recul nécessaire pour voir cela et je comprends.

Le plus important c’est d’espérer et de rêver

 » La télé c’est que de la télé »…

C’est la phrase joker que les gens de télé nous rabâchent tout le temps…

POUR LES « CURIEUX » AYANT POSÉ LA QUESTION DANS MA STORY INSTAGRAM

Jalousie et esprit de compétition télé / compét sur l’ego

Dans tous les jeux, il y a un gagnant (financier ou popularité),  nous savons à quel point la popularité peut leur servir après. C’est comme l’esprit de compétition instauré à l’école : « fais mieux que ton voisin, sinon t’es un nul ». Le téléspectateur se retrouve dans cet état esprit là, à toujours vouloir faire mieux, toujours plus dans la conneries parfois. Diviser une communauté « une team » contre l’autre pour mieux régner.

Les participants ressentent-ils réellement la violence des réseaux sociaux (Instagram, Facebook, ou Twitter) ?

La rançon de la gloire, vendre son intimité, à quelle prix ?

“Vie privée, vie publique”, les naissances, les mariages, les décès … Snapchat et Instagram ont littéralement ouvert la porte de leur intimité encore plus intime. Il n’y a plus de limite.

Ce sont donc des gens ordinaires qui gagnent d’un coup d’importantes sommes d’argent. D’où évidemment les devises de ces émissions « cela peut vous arriver ». En disant ça, l’animateur  hameçonne le public pour le faire rêver, oubliant le malheur et les tracas du quotidien, l’espace de quelques minutes.

Conclusion, parlons-en

La télé-realité n’a jamais atteint une aussi grande place à la télé et c’est vraiment un outil de manipulation de masse pour de nombreuses personnes et maintenant de nombreuses entreprises. Avec les réseaux sociaux c’est devenu colossal.

La télé-réalité n’est pas un divertissement. C’est un outil pour faire espérer un public jeune d’une vie meilleure, et le public averti quant à lui s’occupe une heure dans sa journée à ne rien faire et ne rien penser, boire, manger, critiquer et rire parfois…

La “télé-réalité” est une forme de gigantesque miroir tendu de nous-mêmes, dans lequel nous aimons à nous contempler, pour le meilleur et pour le pire. Car toute la question est de savoir si ce regard sur nous va nous faire ensuite réellement réfléchir, ou si nous en resterons simplement au constat  égocentrique et narcissique du « Moi, je suis comme ça », «je suis meilleur», blablabla…

Vous avez tous les droits, vous pouvez regarder tout ce qui vous passe par la tête à la télévision, personne ne doit vous dire quoi regarder chez vous ! Au delà des documentaires, des reportages, de la musique etc, ce type de programme fait parti de la télé, et vous savez en général les gens qui vous diront :  » Quoi ? TOI! tu regardes ces merdes ???? » … n’ont rien de plus à vous apprendre …

Si tu arrives à ce stade de lecture, c’est que mon article ne t’a pas déplu, laisse un commentaire en me disant quel type de télé-réalité tu regardes en France ou à l’étranger ?

Publié par

Thanksmaman, Blog maman, Blogueuse, Challenge, Chronique, Enfance,Lille, Blog maman France , Bonheur, Billet, Heureux, Humeur, Papa blog, Blog maman Lille, Parent, Momblogger,Familytravel,Momblog, Chilcare, Enjoy family, Multicultural, World family, French blogger, French kid, Mumlife, Mom, Family travel, Mum, Kids learning, Mama, 엄마, Mor, Mamá, μαμά, Mamae,ママMotherday, Madre, Moeder, मां, Familia, Perhe, परिवार, Keluarga, Fjölskyldan, 家族, Familie, Familj, ครอบครัว, 가족, Family, Gesin, 孩子, 아이, Madre, Mom life, Happymum, Happiness, Good moments, Mommy blog, Mompreneur, Mother hood, Parenting, Parentlife, Daily parenting, Precious moments, My family adventures

3 commentaires sur « Télé réalité, payes ton business »

  1. Bravo pour ton article qui est très interessant! Je t’ai d’ailleurs mentionné dans ma story sur insta en parlant de toi;)Tu as du faire un énorme travail de recherche et d’analyse haha Perso, je prend ca à la rigolade mais je pense que la télé réalité peut être réellement dangereuse pour les nouvelles générations notamment ceux qui ne la regarde pas au 2nd degré et prennent ces candidats(qui sont pour certains de bonnes personnes j’en suis sure) et leurs valeurs comme modèle: popularité, argent, buzz et des nanas de plus en plus dénudées…les gars ce n’est pas ça la vie, ce n’est pas ça la réalité…. c’est juste de la TELE réalité justement 😉

    Aimé par 1 personne

Let's comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s